Skip to content

Le kyusu

kyusu-agapiC’est du kyusu aussi appelé poêlon japonais que je souhaite vous parler aujourd’hui. Le kyusu est traditionnellement utilisé pour la préparation des thés verts. C’est pourtant en Chine que le kyusu voit le jour sous la dynastie Song( 960-1279). On l’utilisait pour les infusions de plantes médicinales. Ces petites théières étaient fabriquées dans la province de Yixing. Les japonais considérant le thé comme une plante médicinale l’adoptèrent peu à peu. Ils placent une poignée latérale à angle droit du bec, un filtre est intégré de mailles différentes selon le thé, l’ouverture est élargie afin de retirer les feuilles plus facilement . La poignée permet une manipulation très facile de la théière. Le kyusu est facile a saisir, à manipuler et s’utilise pour une ou deux tasses.
Dans l’antiquité les kyusus sont fabriqués dans six fours ( Seto, Shigaraki, Echizen, Tanba,Bizen et Tokoname). Ce dernier reste le plus grand et le plus ancien. La terre riche en minéraux est favorable à l’infusion du thé. Traditionnellement on sert le thé progressivement tiers par tiers. Cette méthode assure la même saveur et la même puissance dans chaque tasse. Boire un thé japonais dont la fraîcheur et la finesse n’est plus à démontrer, dans un kyusu où tous ses parfums se révéleront reste un réel moment de bonheur !

Strada N°34