Skip to content

Les récoltes de printemps

Chaque année ,aux premiers beaux jours tous les amateurs de thés attendent les récoltes de printemps ! La première récolte de l’année est particulièrement riche en arômes et très recherchée. Les jeunes pousses se sont chargées en huiles essentielles pendant l’hiver.
En Chine, les premières récoltes commencent au mois d’avril et s’étalent sur tout le mois dans les différences provinces. On parle de » thés verts primeurs »
mainEn Inde, une des récoltes les plus attendues est celle de Darjeeling. La qualité des premières feuilles de l’année dépend des conditions climatiques de l’hiver. Selon les années la récolte peut débuter les derniers jours de février et se poursuivre jusqu’en mai.
Au Japon, les récoltes de printemps sont aussi les plus prisées pour les thés verts.
Le bourgeon est le point de référence pour déterminer la qualité de la cueillette.

Il existe trois type de cueillettes :
La cueillette impériale réservée autrefois en Chine aux grands dignitaires: on prélève le pekoe et la feuille qui le suit.
La cueillette fine , d’excellente qualité ou on prélève le pekoe et les deux feuilles qui suivent.
La cueillette moyenne , la plus courante donne des thés de moins bonne qualité que les précédentes . On prélève le pekoe et les trois feuilles qui suivent.

Pour certaines cueillettes exceptionnelles on peut se contenter du bourgeon . C’est le cas pour le thé blanc Yin Zhen (Aiguilles d’argent).
Un théier de type Camélia Sinensis produit environ 300 g de feuilles fraîches par an, qui une fois manufacturées donnent 65 g de thé.
La plupart des récoltes se font à la main, sans outils, et sont souvent réservées aux femmes !