Skip to content

Les thés bleu-vert

Wulongs – Dragon noir

the-bleu-vert

Superbe famille que ces thés bleu-verts ! Leur nom provient de la couleur de leurs feuilles avant l’infusion, roulées en petites boules uniformes. Leur fermentation partielle de 10 à 70 % offre une palette de thés très différents, les uns plus proches du thé vert, les autres plus proches d’un thé noir. Ils sont originaires de la région de Fujian au sud de la Chine et de Taïwan où ils furent importés d’où leur appellation de thé de Formose. Ils poussent en altitude jusqu’à 1800 mètres comme sur la montagne Wuyi. Le climat doux et humide convient parfaitement à leur culture.

the-bleu-vert-agapi

Parmi les plus anciens et les plus traditionnels on peut citer le Da Hong Pao (Grand manteau rouge) mais aussi des théiers nouveaux comme le Rou Gui qui date seulement des années 1980. Le Tie Guan Yin et le Wen Shan Bao Zhong sont parmi les plus réputés.

Ils sont pauvres en théine et riches en antioxydant. Les wulongs sont réputés pour leur propriétés médicinales. On dit qu’ils peuvent soigner « cent maladies » Des écrits anciens précisent que ce thé est  » favorable à la pensée, qu’il dissipe toutes les maladies et permet de rester aussi jeune qu’au printemps de la vie »

Les thés bleu-vert sont récoltés toute l’année, mais les cueillettes de printemps et d’hiver sont les plus recherchées pour leurs qualités. On y trouve des parfums fleuris ou fruités ou même boisés.

Je vous souhaite de découvrir toute la flaveur de ces thés d’exception !

Strada n°11